Créer un site gratuitement Close

Les Appâts

 

Les vers marins sont sans aucun doute les appâts naturels les plus employés par les pêcheurs du bord en Méditerranée et en particulier par les amateurs de surf-casting et autres pêches à la calée. Ces invertébrés marins font partie du régime alimentaire de nombreuses espèces ce qui en fait des esches très efficaces et attractives, malheureusement peu sélectives en règle générale.

 

 

On trouve une grande variété de vers disponibles pour la pêche chez les détaillants. Le trio préféré par les pêcheurs méditerranéens demeure : ver de sable pour le tout-venant sur les plages, ver de chalut et bibi pour les grosses prises… En secteurs rocheux, la classique néréide ou demi dure est très utilisée pour pêcher les poissons de roche à la traditionnelle palangrotte. Malheureusement les prix de vente des vers marins dans le commerce peuvent être parfois élevés. A cause de l’absence de marées prononcées, la récolte des vers est relativement contraignante en Méditerranée. Dans la plupart des cas, le fructueux jardinage à la bêche pratiqué par nos cousins de l’Océan ou de la Manche est plutôt compromis. La récolte des vers marins est souvent une affaire de spécialistes qui entretiennent le mystère sur leurs coins de récolte. Il est souvent nécessaire de plonger afin d’atteindre les zones de récolte ce qui implique l’utilisation d’une combinaison de plongée pendant les saisons les plus froides.

 

 

 

En règle générale, on récolte les vers sur les fonds sableux ou sablo-vaseux des plages, estuaires, étangs saumâtres… Une bonne méthode est de prospecter à proximité des digues sur fonds sableux: il faut déplacer les pierres et chasser le sable en « ventilant » avec la main, s’il y a des vers sur le secteur vous les repérerez rapidement. C’est un travail physique et éprouvant et les quelques vers récoltés sont largement mérités… Il est également possible de piéger les vers grâce à un sac de toile enterré dans le sable le long d’une digue, dans lequel on aura enfermé une carcasse de poulet, tête de mouton ou des restes de poissons. Quelques jours après la pose du piège, l’affaire est dans le sac! Suite à un coup de mer, il est possible de trouver des vers de chalut apportés par les vagues. Sur les plages de sable, en particulier à l’ouest du Rhône, il sera possible de récolter des ophélies (vers bleus) en creusant dans le sable mouillé à proximité de l’eau.

 

 

 

Les vers marins sont des animaux vivants relativement fragiles. Pendant les parties de pêche, en particulier pendant la saison estivale, il faut prévoir un container isotherme (caisse polystyrène, sac isotherme, glacière…) pour conserver les appâts dans de bonnes conditions. A court terme (1 à 8 jours), la plupart des espèces peuvent être conservées avec ou sans eau dans le bac à légumes d’un réfrigérateur. Attention cependant, certaines espèces exotiques supportent mal le froid. A plus long terme (plusieurs semaines à plusieurs mois), des bacs d’eau de mer équipés d’aérateurs sont indispensables. Un substrat fait de sable grossier et de débris de coquillages permet aux vers de s’enfouir et de s’alimenter. Il faut toutefois veiller à conserver l’ensemble au frais (maximum 20-22°C) et à procéder à des changements réguliers d’eau. On pourra également rajouter quelques coquillages vivants (moules, tellines…) qui participeront à la filtration de l’eau. De préférence, conservez chaque espèce séparément ; certaines d’entres elles étant carnassières, il peut y avoir des incompatibilités. Seuls bibis et vers de chalut peuvent être congelés tout en conservant leur efficacité et leur tenue à l’hameçon : le bibi sera congelé de préférence déjà monté sur un bas de ligne tandis que le ver de chalut sera légèrement salé avant congélation.

 

 

LES PRINCIPAUX VERS MARINS UTILISES SUR LES COTES MEDITERRANEENNES

 

Néréide de vase
Autres appellations: néréide de vase, escavène, gravette, demi-dure, mille-pattes, pelouse, carplue rouge
Espagne: Gusana de fango, gusana oscura, gusana rojiza
Italie: Tremolina francese, Trimmulina
Nom scientifique: Nereis diversicolor
Origine: France, import
Description: petit ver (5 à 10cm) de couleur rouge brun.
Utilisation: esche idéale pour les poissons de roche
Eschage conseillé: petit tronçon enfilé sur l'hameçon
Remarques: ver économique mais peu sélectif, facile à récolter sur fonds sablo-vaseux en zone estuaire

 

Saltarelle
Italie: Saltarello veneziano, Tunisino
Nom scientifique: Perinereis cultrifera
Origine: import (récolte dans la région de Venise)
Description: petit ver (4 à 8cm) semi-cylindrique de couleur rouge brun
Utilisation: poissons de roche, sparidés et mulets
Eschage: ver enfilé sur l'hameçon ou grappe de vers piqués par la tête
Remarque: Esche vivace mais peu sélective

 

Gravette blanche
Autre appellation: Néréide blanche, néréide de sable, chatte, carplue blanche
Espagne: Gusana blanca, Xorra de agua, gusana nadadora, gusana blanquecina
Italie: ?
Nom scientifique: Nephtys sp.
Origine: Océan Atlantique, Manche & Mer du Nord
Description: Ver plat annelé de longueur moyenne (10 à 20cm)
Utilisation: appât polyvalent pour les pêches à la calée, surfcasting et flotteur
Eschage: ver entier enfilé à l'aiguille ou piqué par la tête, tronçons pour les poissons de roche
Remarques: esche très vivace

Ver coréen
Autres appellations: Dure de Corée, Dure d’Asie, Gravette dure
Espagne: Gusana coreana
Italie: Coreano, Salterello coreano, Saltarello cinese
Nom scientifique: Paranereis acrata
Origine: Import (Corée & Chine)
Description: ver plat annelé de couleur verte
Utilisation: intéresse toutes espèces de poissons en surf, sars et loups au flotteur et toc dans l'écume
Eschage: enfilé entier à l'aiguille ou en grappe (beaucoup plus efficace parce que très remuant)
Remarques: appât résistant mais non sélectif, idéal pour les pêches estivales des loups lors des remontées de vers dans les canaux, supporte bien les changements de température

 

Jumbo
Autre appellations: Néréide de vase verte, Néréide géante, coréen
Espagne: ?
Italie: ?
Nom scientifique: Paranereis acrata
Origine: Import (Asie du sud-est)
Description: gros ver plat annelé de couleur verte
Utilisation: intéresse toutes espèces de poissons en surf
Eschage: enfilé entier à l'aiguille
Remarques: le jumbo est simplement un ver coréen de grande taille, supporte bien les changements de température

 

Mouron
Autres appellations: Mourre dur, Mouré dur, Pistiche, Néréide de roche, gravette de roche , nerveux , grande pelouse
Espagne : Gusana di rosca, Gusana de sangre, Gusano rojo, Rosca, Serrin, Super Ganso
Italie : Murriddu, Moriddo, Murons,Spagnolo
Nom scientifique: Marphysa sanguínea
Origine: France (Bordeaux), Import (Espagne, Portugal, Italie)
Description: ver de taille moyenne (8 à 20cm) dont la couleur peut varier du rouge au marron. Ses puissants crochets lui permettent parfois de mordre le pécheur
Utilisation: esche polyvalente redoutable sur les sparidés (sars, dorades, pageots…), très efficace également pour les poissons de roche
Eschage conseillé: pour les beaux sparidés, à locher en entier la tête en bas grâce à une aiguille. Pour les poissons de roche, petits tronçons
Remarques: plusieurs tailles disponibles

Mouron de Chine
Autres appellations:

Espagne : ?
Italie : ?
Nom scientifique: ?
Origine: Import (Asie)
Description: ver de petite taille (8 à 12cm) de couleur rouge brun. Ses puissants crochets lui permettent parfois de mordre le pécheur
Utilisation: esche polyvalente sur les sparidés (sars, dorades, pageots…), et les poissons de roche
Eschage conseillé: pour les beaux sparidés, à locher en entier la tête en bas grâce à une aiguille. Pour les poissons de roche, petits tronçons
Remarques: Moins sélectif que le gros mouron bordelais

Ver de chalut
Espagne: Gusana greca, Llobarrero
Italie: ?
Nom scientifique: Halla parthenopeida ?
Origine: Côte méditerranéenne (récolte)
Description: gros ver marron orangé de grande taille (jusqu’à 60cm) qui sécrète un mucus gluant de couleur violette qui tâche les doigts
Utilisation: appât « haut de gamme » pour les gros poissons notamment pour le loup
Eschage conseillé: tronçon de 4 à 5cm loché sur l’hameçon
Remarques: récolte difficile, prix élevé (15 à 20euros pièce), peut être conservé vivant si entamé par la queue, congélation possible

 

Ver de Rimini
Autres appellations : ver de chalut italien
Espagne:
Italie: Verme di rimini, Vermella, Vermata, Vermara, Vermarella, "Nereide"
Nom scientifique: Eunice aphroditois ou Nereis gigas ???
Origine: Import (récolte en Italie)
Description: gros ver marron de grande taille (jusqu’à 3m)
Utilisation: esche de choix pour les gros sparidés
Eschage conseillé: tronçon de 4 à 5cm loché sur l’hameçon
Remarques: ver "phosphorescent", prix élevé, approvisionnement difficile

Ver américain
Autres appellations : ver US, Bloodworm, ver de sang
Espagne: Gusana americana
Italie: Americano,Canadese
Nom scientifique : Glycera dibranchiata
Origine : Import (élevage aux USA & Canada)
Description: gros ver sanguin (5 à 20cm) lisse et rouge, capable de mordre le pêcheur
Utilisation: très efficace sur la plupart les sparidés
Eschage: ver enfilé entier à l'aide d'une fine aiguille
Remarques: appât polyvalent disponible toute l'année

Bibi européen
Autres appellations: bibi de sète, siponcle, maie, ver gris, tite
Espagne: Tita
Italie: Bibi
Nom scientifique : Sipunculus nudus
Origine: France (récolte: Etang de Thau), Import (Espagne, Portugal)
Description: gros ver gris rose au corps cylindrique long de 5 à 15cm, peau epaisse
Utilisation: appât haut de gamme pour les sparidés
Eschage:ver entier délicatement enfilé à l'aiguille (voir http://pechemed.free.fr/bi.gif) ou ver retourné (intérieur "phosphorescent")
Remarques: esche sélective résistante aux attaques des crabes et petits poissons, prix élevé: 0,5 à 2euros pièce selon la taille

Bibi asiatique
Autres appellations: siponcle, ver gris, tite, fusible
Espagne: Tita
Italie: Bibi
Nom scientifique : Sipunculus sp.
Origine: Import (Asie)
Description: gros ver gris rose au corps cylindrique long de 5 à 10cm, peau epaisse
Utilisation: appât haut de gamme pour les sparidés
Eschage:ver entier délicatement enfilé à l'aiguille (voir http://pechemed.free.fr/bi.gif) ou ver retourné (intérieur "phosphorescent")
Remarques: ce ver d'importation subit un "traitement particulier" ??? Certains pêcheurs martégals colorent leurs bibis avec du mercurochrome.

Ver à tube
Espagne: Gusana de canutillo,gusano tubo, nereido de tubo
Italie: ?
Nom scientifique: Diopatra neapolitana
Origine: Récolte (Méditerrannée, Océan Atlantique)
Description: Ver coriace de longueur moyenne (10 à 20cm) qui vit abrité dans un tube de sécrétions
Utilisation: appât très efficace en surfcasting sur toutes espèces
Eschage: tronçon ou ver enfilé entier à l'aiguille
Remarques: relativement rare en Méditerranée

Arénicole

Autres appellations: Ver noir, Minicole, ver de côte, chique, bozou
Espagne: Gusana di coco, gusano rojo, butifarra, xorron,cagon
Italie: ?
Nom scientifique: Arenícola marina
Origine: récolte (Atlantique, Manche, rare en Méditerranée)
Description: ver annelé long de 10 à 20 cm
Utilisation: Sars et autres sparidés en surfcasting
Eschage conseillé: Ver entier enfilé à l'aiguille
Remarques: Relativement rare et peu employé en Méditerranée

Ophélie
Autres appellations: ver bleu, ver de lune
Espagne: ?
Italie: ?
Nom scientifique: Ophelia neglecta
Origine: Récolte (Languedoc-Roussillon, Landes)
Description: petit ver (maxi 5cm) corps cylindrique de couleur grenat et bleu
Utilisation: marbrés et soles (très bon pour les pêches nocturnes)
Eschage conseillé: grappe de 6 à 8 vers piqués par la queue et ligotés avec du fil élastique sur hameçon fin de fer
Remarque: Récolte facile (sans se mouiller), esche fragile

Bonbon
Autres appellations: ?
Espagne: Cucos
Italie: ?
Nom scientifique: Dasybranchus sp.
Origine: récolte en Méditérranée
Description: long ver annelé (10 à 25cm) au corps cylindrique de couleur rose brun
Utilisation: Très efficace sur tous les sparidés
Eschage conseillé: Vers entier ou demi-ver enfilé à l'aiguille
Remarques: esche assez fragile, conservation délicate, uniquement quelques points de vente autour de Marseille

Prix indicatif: 6euros la dizaine

 

Cordelle
Autre appellations: Ver de sable, ver de digue, ver miracle
Espagne: Lombriz, Xorra de arena, Gusana de playa, Gusano rojo
Italie: Cordella, « arenicola », Esca rossa
Nom scientifique: Lumbrinereis sp.
Origine: Récolte (Cote méditerranéenne)
Description: long ver fin au corps cylindrique de couleur brun rosé
Utilisation: appât « haut de gamme » pour la pêche des Sparidés sur les plages notamment pour le marbré
Eschages conseillés: un ou plusieurs vers enfilés grâce une aiguille très fine ou pour le vers de sable ou grappe de 4 à 5 vers piqués à l'hameçon et ligaturée au fil élastique (pays basque)
Remarque: Esche fragile et peu sélective, conservation délicate

Cordelle de Naples
Autres appellations: ver de sable de Naples, Napolitain, cordelle italienne
Espagne: ?
Italie: Arenicola napoletana, Napolitano
Nom scientifique: ?
Origine: import (récolte dans la région napolitaine)
Utilisation: appât « haut de gamme » pour la pêche des Sparidés sur les plages notamment pour le marbré
Eschages conseillés: un ou plusieurs vers enfilés grâce une aiguille très fine
Remarque: Esche fragile et peu sélective, conservation délicate, approvisionnement difficile

Supercordelle
Autres appellations: ?
Espagne: ?
Italie: ?
Nom scientifique: ?
Origine: import
Description: gros ver rose de grande taille
Utilisation: sparidés en plage??
Eschage conseillé: tronçons à locher à l'aiguille
Remarques: bonne tenue à l'hameçon, conservation à température ambiante, disponibilité saisonnière

Mouron de sable
Autres appellations: Sabloon
Espagne: ?
Italie: ?
Nom scientifique: ?
Origine: import??
Description: long ver (10 à 30cm) cylindrique de couleur rouge rosé.
Utilisation: très bon pour les sparidés en plage
Eschage conseillé: tronçon enfilé à l'aiguille.
Remarque: esche relativement fragile et sélective, disponibilité irrégulière, prix élevé

 

Rag
Autres appellations: Ragworm, Dure d’Europe, Néréide de Hollande, Grande Gravette
Espagne: ?
Italie: ?
Nom scientifique: Nereis virens
Origine: Import (élevage en Hollande)
Description: ver annelé semi cylindrique (10 à 20cm)
Utilisation: idéal pour le surfcasting nocturne (dorades,marbrés...)
Eschage: ver libre piqué par la tête
Remarques: ver "phosphorescent", esche polyvalente et résistante

 

 

Maxiblue
Autres appellations: Ver hollandais, carpleux, carplue, mille-pattes géant, king rag...
Espagne: ?
Italie: ?
Nom scientifique: Nereis virens
Origine: Import (élevage en Hollande)
Description: ver plat annelé de couleur bleu noir de 20 à 30cm de long
Utilisation: idéal pour le surfcasting nocturne (dorades,marbrés...)
Eschage: ver libre piqué par la tête ou demi-ver enfilé à l'aiguille
Remarques: ver "phosphorescent", esche polyvalente et résistante aux lancers appuyés, le maxiblue est une néréide de Hollande (Rag) de grande taille

 

Spirographe
Autres appellations: ver d’anémone, ver à panache de roche
Italie : Spirografo
Nom scientifique : Spirographis spallanzani
Origine: Récolte (Méditerranée & Atlantique)
Description: ver sédentaire protégé dans un tube souple long de 10 à 35cm, une couronne spiralée de branchies dépasse du tube
Utilisation: esche de choix pour la dorade
Eschage conseillé: ver entier enfilé sur l’hameçon
Remarques: récolte difficile sur parois rocheuses

Attention, le spirographe est une espèce menacée sur la cote méditerranéenne, aussi les prélèvements se doivent d’être modérés

Sabelle
Autre appellation: Ver d’anémone, ver à panache de sable
Nom scientifique: Sabella pavonina
Origine: Récolte (Méditerranée & Atlantique)
Description: ver de 10 à 25cm protégé dans un tube souple dépassant du sol de 5 à 10cm, une couronne simple de branchies dépasse du tube
Utilisation: esche de choix pour la dorade
Eschage conseillé: ver entier enfilé sur l’hameçon
Remarques: récolte difficile sur fonds sablo-vaseux
Attention, la sabelle est une espèce menacée sur la cote méditerranéenne, aussi les prélèvements se doivent d’être modérés.

 

Les crustacés font partie du régime alimentaire de nombreuses espèces de poissons. Ce sont des appâts très utilisés en Méditerranée, que ce soit par les pêcheurs du bord ou les pêcheurs en bateau : il y en a pour tous les goûts… Les crevettes vivantes en tout genre font merveille pour pêcher les loups au toc ou au flotteur tandis que le tronçon de queue de crevette est idéal pour séduire poissons de roches et sparidés. Les piades, en particulier les grosses espèces, sont des esches de choix pour les sparidés en tout genre. Souvent mal connues, les étranges crevettes de sables que sont les machottes, font des merveilles sur les gros sars et dorades. Mais le must pour sélectionner les gros sparidés, et en particulier pour piéger une belle royale, demeure le crabe… Que ce soit le crabe vert, le crabe de sable, de roche ou du crabe à verrue, il s’agit d’un appât sélectif capable de résister aux assauts des petits poissons.

 

 


Il est généralement possible d’acheter à prix raisonnables des crabes verts (ou favouilles) chez les marchands d’appâts mais il est plus économique de le récolter soi-meme. En régle générale, les crabes sont plus actifs pendant la nuit et deviennent plus facile à attraper à l’aide d’une lampe. Les crabes verts se récoltent en zone saumatre sur fond caillouteux: il suffit de retourner pierres et galets pour les déloger. Le crabe casse pierre et le crabe à pustules se récoltent sur les berges rocheuses et les digues. On pourra également les piéger grâce à une balance appâtée de poisson. Les crevettes vivantes sont capturées dans les ports à l’aide d’une épuisette ou dans les digues à l’aide de balances (ou calembotiers) appâtées de sardine. Pour récolter des piadons; il suffit de plonger en faible profondeur sur secteur rocheux quoi qu’il est parfois possible de faire de belles réserves dans les ports à l’aide d’une épuisette. Pour récolter les grosses piades rouges, c’est déjà moins facile car elles vivent en eau plus profonde. La récolte des machottes est plus délicate et les zones de récolte sont tenues secrètes. En règle générale, on les rencontre en faible profondeur enfouies dans des fonds sable/terre ou sable/vase. Le pêcheur amateur repère le trou qui sert de repère au crustacé et extirpe l’animal à l’aide d’une pompe à vers tandis que les récoltes plus commerciales se font à l’aide de tellinier et d’un tamis.

 

 


La conservation des crustacés peut s’avérer délicate. Au cours d’une partie de pêche, il faudra veiller à les conserver à l’abri du soleil. Pour conserver à moyen et long terme les piades, crevettes et machottes, l’emploi d’un vivier est indispensable : un bac d’eau de mer avec un fond de sable. Comme pour les vers marins, il faudra oxygéner, procéder à des changements réguliers d’eau et garder l’ensemble à des températures inférieures à 24°C. Les crabes peuvent être conservés sans eau pendant plusieurs jours dans le bac à légume du réfrigérateur. Nouvelle venue dans le monde des appâts, la piade chinoise peut également se conserver sans eau pendant plusieurs mois. Seules les grosses crevettes et autres gambas peuvent être conservées plusieurs mois par congélation. La congélation des crabes est également possible mais peu pratiquée car l’approvisionnement ne pose généralement pas de problème.

 

 

 

 

LES PRINCIPAUX CRUSTACES MARINS UTILISES SUR LES COTES MEDITERRANEENNES

 

 

 

Piadon
Autres appellations: piadion, piade de roche, pagure de roche, petite piade
Espagne: pequeño cangrejo ermitaño
Italie: piccolo paguro
Nom scientifique: Clibanarius erythropus
Origine: Méditerranée et Océan Atlantique
Description: petit crustacé (3 à 4cm au maximum) qui vit, à faible profondeur, à l’abri de coquilles de gastéropodes. Très commun sur nos côtes
Utilisation: Appât de choix pour les poissons de roche
Eschage conseillé: entier sans coquille sur un hameçon N°8 à 14
Remarques: esche fragile et peu sélective

 

Piade
Autres appellations: pagure, grande pagure, bernard-lhermitte, piade rouge
Espagne: ermitaño, cangrejo ermitaño, caracol bruja, magurio
Italie: paguro, bernardo l’eremita
Nom scientifique: Dardanus arrosor, Pagurus prideaux, Diogenes pugilator, Eupagurus prideauxi
Origine: Méditerranée et Océan Atlantique
Description: crustacé au corps rouge orangé qui vit à l’abri de coquilles de gastéropodes
Utilisation: très efficace sur les gros sparidés (dorades, sars, pageots)
Eschage conseillé: entier (sans coquille) loché la tête en bas sur un hameçon N°1 à 4. Pour garder l’appât vivant, les pêcheurs italiens collent l’hameçon sur la tête de l’animal et ligaturent le corps au fil élastique.
Remarques: esche fragile et peu sélective

(Photo par Mme Golfou)

Piade chinoise
Autres appellations: bernard-lhermitte asiatique, piades des cocotiers
Espagne:
Italie:
Nom scientifique: ?
Origine: Asie
Description: crustacé exotique terrestre qui vit à l’abri de coquilles de gastéropodes. se rencontre sur des plages sablo-vaseuses en zone saumâtre à proximité des mangroves
Utilisation: Appât de premier choix pour les gros sparidés
Eschage conseillé: entier sans coquille sur un hameçon N°1 à 4
Remarques: Conservation à sec pendant plusieurs mois - Prix élevé et disponibilité réduite

Attention, ne pas relâcher cet animal exotique dans le milieu naturel méditerranéen  

 

Crevette
Autres appellations: bouquet, crevette rose, calembo, chevrette
Espagne: camarón, esquila, gambeta
Italie : gambero, gamberetto

Nom scientifique: Palaemon elegans, Palaemon serratus
Origine: Méditerranée et Océan Atlantique
Description: Petite crevette (jusqu’à 7cm) au corps zébré translucide, très commune sur les cotes rocheuses et les ports
Utilisation: Loups et sparidés (dorades, sars, pageots)
Eschage conseillé: vivante piqué par la queue sur un hameçon simple
Remarques: esche fragile

Crevette grise
Autres appellations: crevette des sables, chevrette, cibade
Espagne: quisquilla de arena, camarones
Italie : gambero grigio, gamberetto
Nom scientifique: Crangon crangon
Origine: Méditerranée et Océan Atlantique
Description: Petite crevette (3 à 5cm de long) au corps translucide qui vit sur les fonds sableux
Utilisation: Loups et sparidés au flotteur
Eschage conseillé: vivante piqué par la queue sur un hameçon simple
Remarques: esche fragile - Conservation délicate
 

 

Gambas et crevettes exotiques
Autres appellations: crevette rose
Espagne: Gamba
Italie: Gambaron
Nom scientifique: ?
Origine: Méditerranée, Océan Atlantique, import Asie
Description: Grosse crevette (jusqu’à 20cm)
Utilisation: Tout venant, sparidés, coryphènes en été dans le 83 et 06
Eschage conseillé: Tronçon sur hameçon simple, crevette lochée entière sur hameçon triple N° 2 ou 4 pour les coryphènes
Remarques: ?

Machotte
Autres appellations: squille, matchotte, limgoumbaou, galère, mante de mer, crevette gébie, upogébie, callianasse, taupe de mer…
Espagne: galera
Italie: galera, pannocchia
Nom scientifique:
Upogebia sp.
Origine: Méditerranée et Océan Atlantique
Description: petit crustacé qui vit dans des galeries creusées dans le sable ou la vase
Utilisation: Appât de premier choix pour les sparidés
Eschage conseillé: entier piqué la tête en bas sur un hameçon N°1 à 4
Remarques: Esche fragile, récolte difficile, prix de vente élevé. On rencontre deux types de machottes sur nos côtes: une espèce grise (la plus commune) et une espèce blanche (plus petite)
 

Gambarotti
Autres appellations: crevette gambarroti, crevette krill, krill
Espagne: krill
Italie: krill
Nom scientifique: Euphausia superba
Origine: Méditerranée et Océan Atlantique
Description: petit crustacé (de 0,6 à 8cm au maximum) au corps translucide et luminescent qui vit, en eau froide, parmi le plancton
Utilisation: Appât irristible pour de nombreuse espèces (sparidés, loups, céphalopodes, etc.)
Eschage conseillé: vivante piquée par la queue sur un hameçon simple
Remarques: esche fragile et peu sélective, approvisionnement saisonnier et très localisé. La crevette Gambarotti est une spécialité de Monaco: elle y est capturée en quantité pendant l'hiver grâce un dispositif d'éclairage (lamparo)

  

 

Crabe vert
Autres appellations: crabe enragé, favouille, cranquettte
Espagne: cangrejo verde
Italie: granchio carcino
Nom scientifique: Carcinus aestuari, Carcinus mediterraneus, Carcinus maenas
Origine: Méditerranée et Océan Atlantique
Description: petit crabe (4 à 8cm) à la carapace lisse de couleur brun-verdâtre. Très commun en zones estuaires
Utilisation: Appât de premier choix pour les gros sparidés, crabe mou pour le loup
Eschage conseillé: entier vivant sur un ou deux hameçons simples (voir http://pechemed.free.fr/eschagecrabe.gif ) ou mort décortiqué (voir http://pechemed.free.fr/documents/crab2.gif )
Remarques: Lors de la mue, le crabe devient complètement mou pendant quelques heures. Sa carapace dégage alors des substances attractives qui ne laissent pas les poissons insensibles.

 

Crabe marbré
Autres appellations: crabe casse-pierre, crabe carré, crabe de roche, crabe voleur
Espagne: cangrejo corredor, zapatero
Italie: granchio corridore
Nom scientifique: Pachygrapsus marmoratus
Origine: Méditerranée et Océan Atlantique
Description: crabe tacheté de petite taille (3 à 4cm au maximum) que l'on trouve sur les côtes rocheuses et les digues
Utilisation: Appât de premier choix pour les gros sparidés
Eschage conseillé: entier vivant sur un ou deux hameçons simples (voir http://pechemed.free.fr/eschagecrabe.gif ) ou mort décortiqué (voir http://pechemed.free.fr/documents/crab2.gif )
Remarques: Esche sélective, récolte et conservation faciles

 

Crabe de plage
Autres appellations: crabe de sable, crabe à sardine,
Espagne:
Italie:
Nom scientifique: Polybius sp.
Origine: Atlantique et Méditerranée
Description: petit crabe de couleur beige rencontré sur les côtes sableuses. Ses pattes arrières aplaties lui permettent de s'ensevelir rapidement dans le sable.
Utilisation: Appât de premier choix pour les gros sparidés en plage
Eschage conseillé: entier vivant sur un ou deux hameçons simples (voir http://pechemed.free.fr/eschagecrabe.gif )
Remarques:

 

Crabe poilu
Autres appellations: crabe verruqueux, crabe à pustules, fioupélan
Espagne:
Italie: favollo
Nom scientifique: Eriphia verrucosa
Origine: Altantique et Méditerranée
Description: gros crabe (8 à 10cm au maximum) doté de pinces surdimensionnées qui vit blotti dans les infractuosités rocheuses
Utilisation: Appât de premier choix pour les gros sparidés
Eschage conseillé: petits sujet vivants (voir http://pechemed.free.fr/eschagecrabe.gif ) et gros sujets morts décortiqués (voir http://pechemed.free.fr/documents/crab2.gif )
Remarques: Récolte relativement difficile

 

Puce de mer
Autres appellations: talître, crevette de sable, puce de sable, baboué, lygie,
"mortpure"
Espagne: pulga de mar
Italie: pulce d'acqua
Nom scientifique: Talitrus saltator
Origine: Altantique et Méditerranée
Description: petit crustacé (maximum 1,5cm) qui vit à proximité de la mer sur le sable et les rochers
Utilisation: appât de secours pour petits poissons (marbrés, sar, bogue...) ou en chapelet pour tenter des pieces plus grosses.
Eschage conseillé: crustacé piqué sur un petit hameçon simple ou chapelet de crustacés pour tenter les grosse pièces
Remarques: Récolte relativement facile - A utiliser sur le lieu de récolte

 

Poux de mer
Autres appellations: anilocre, langaste
Espagne: piojo de mar
Italie: pulce di mar
Nom scientifique: Anilocra physodes
Origine: Altantique et Méditerranée
Description: petit crustacé (maximum 4cm) parasite qui vit fixé sur le corps des poissons pour se nourrir de leur sang
Utilisation: appât de secours pour petits poissons (marbrés, sar, bogue...) ou en chapelet pour tenter des pièces plus grosses.
Eschage conseillé: crustacé piqué sur un petit hameçon simple ou chapelet de crustacés pour tenter les grosse pièces

 
                                            
YoWindow.com yr.no

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site